Une recette 100% fait maison de pâte à tartiner au chocolat dans des bocaux Le Parfait, ça vous dit ? Notre palais se réjouit chaque année de l’arrivée du mois d’avril. Oui, il est vrai que les gourmands aiment tant célébrer la Fête de Pâques pour ses chocolats. Mais attention, tous ces délices au chocolat ne sont pas totalement sains et produits dans le respect de l’environnement !

La recette de la pâte à tartiner au chocolat dans les bocaux Le Parfait

Ingrédients

  • 300 g Chocolat noir à dessert
  • 185 g Noisettes en poudre bio
  • 255 g Lait concentré
  • 4 1/2 cs Sucre glace
  •  15 cl Lait
  • 100 g Beurre
  • 3 Bocaux Le Parfait 250 ml

Préparation:

  1. Faire fondre le chocolat noir au bain-marie avec le lait concentré en remuant bien.
  2. Sans arrêter de remuer, une fois fondus, ajouter le lait, le beurre et le sucre glace.
  3. Ajouter la poudre de noisette.
  4. Puis retirer du feu et afin d’obtenir une pâte à tartiner bien lisse
  5. Verser la préparation dans vos bocaux Le Parfait et laisser refroidir.
  6. Déguster dans les prochains jours ou conserver votre pâte à tartiner au frigo.

Pourquoi votre pâte à tartiner est-elle meilleure fait maison ?

On ne le répétera jamais assez, le fait maison est bien meilleur que les produits pré-préparés. Faire la cuisine doit être un plaisir qui vous permet de vous évader du stress quotidien et surtout qui vous permet de savoir ce que vous mangez ! Oui, car vous pourriez être surpris d’apprendre la présence d’huile de palme dans vos plats préférés et de voir les problèmes de santé et environnementaux que cette huile provoque.

 

L’huile de palme, c’est quoi ?

 

Les matières grasses sont essentielles au bon fonctionnement de notre corps car elles contribuent à la construction du cerveau, à la réparation des cellules, au transport des vitamines…

L’huile de palme est un mélange de plusieurs acides gras saturés, mono-insaturés et poly-insaturés. Avant d’être consommable, l’huile de palme est raffinée. Lors du raffinage, celle-ci devient claire, sans odeur et perd toutes ces vitamines.

 

Problèmes de santé

 

Ce sont les acides gras saturés, très présents dans l’huile de palme, qui augmentent les risques pour la santé. L’huile de palme peut donc être responsable de maladies cardiovasculaires, cholestérol, diabète. Bien entendu, d’autres aliments sont également composées de graisses saturées, mais l’huile de palme est la seule à être présente partout dans notre alimentation.

 

L’huile de palme est omniprésente dans vos céréales, vos desserts, vos soupes, vos sauces, vos glaces et même vos produits bio ou diététiques, vos herbes aromatiques, vos bonbons et encore vos raisins secs!

 

Conseil : lisez bien les étiquettes de chaque produit, l’huile de palme se cache souvent derrière la dénomination « graisses végétales » et préférez un même produit sans huile de palme.

 

Problèmes environnementaux

 

Très bon marché, se conservant bien et avec un goût neutre, l’huile de palme a remplacé les autres graisses. Problème : cette huile merveilleuse est en partie responsable du changement climatique.

 

Quand on parle de changement climatique, nous pensons à la pollution émise par les usines de traitement des déchets et aux transports. Seulement, nous oublions que près de 13% de la pollution responsable du changement climatique est due à l’abattage et au brûlage des arbres. La raison principale ? Les exploitations agricoles industrielles à grande échelle. La pire exploitation ? Les plantations d’huile de palme qui ont dévasté 80% de la forêt tropicale d’Indonésie. En condamnant les arbres en les brûlant, le pays figure parmi l’un des plus polluant au monde. De plus, l’habitat de nombreuses espèces animales vivant dans la jungle est menacé. Nous ne pouvons pas rester indifférent au vrai prix de l’huile de palme.